Chargement...
Chargement...

La mort et la belle vie

2157_la-mort-et-la-belle-vie
Une actualité de Céline
Publié le 18/03/2016

La mort et la belle vie....Un titre simplement énigmatique. A moins que cela ne soit le contraire.. Richard Hugo nous entraîne dans le Montana avec un flic au grand coeur, Al Barnes, dit Barnes la Tendresse. Il s'y est établi  dans le but de profiter de la nature, de la pêche et d'un rythme de vie plus sain. Mais rien ne va se dérouler comme prévu. Un matin, un homme est retrouvé près d'un lac, le visage réduit en chair à pâté par de trop nombreux coups de hache. Pour le calme et la détente, c'est mal parti pour Barnes. Il est donc chargé de l'enquête. Un deuxième meurtre à la hache a lieu peu de temps après. C'est un peu louche. En fouillant bien, il découvre que les deux meurtres n'ont aucun point commun. Le pire reste à venir...  Deux parties, deux enquêtes au coeur du mal-être des hommes (et des femmes). Magnifique polar paru chez 10/18, La Mort et la belle vie parle de secrets, de frustrations, de névroses pouvant entraîner la mort. Richard Hugo, chef de file de l'école littéraire de Missoula dans le Montana,  Il frôla le prix Pulitzer avec ce grand et unique roman, savant mélange de noirceur (hommage évident à Chandler et Hammett), d'onirisme et de prose poétique. Car Richard Hugo est avant tout poète et la puissance de ses mots ne peut que remporter l'adhésion.