Chargement...
Chargement...

La rentrée littéraire chez S. Wespieser

9165_la-rentree-litteraire-chez-s-wespieser
Une actualité de Emilie
Publié le 23/08/2013

La rentrée littéraire 2013 démarre cette année autour du 14 août, avec plus de 550  titres à paraître. Si le chiffre a baissé par rapport à l'année dernière (646 romans publiés pour la rentrée 2012) il n'en demeure pas moins encore impressionnant et il est une nouvelle fois révélateur d'une forme de course à la publication. Cette course, les éditeurs ont tout intérêt à y participer car ils y tirent toujours certains profits: plus ils publient de livres, plus leur trésorerie est renflouée, plus ils ont de visibilité en librairie aussi, plus de relais dans les médias, et plus de chances de remporter un prix littéraire.

Parmi tous les éditeurs, il en existe heureusement des irréductibles qui préfèrent agir autrement. C'est le cas par exemple de Sabine Wespieser qui a choisi elle de ne publier qu'un seul roman à la fin du mois d'août. Une prise de risque complètement assumée par cette grande dame de l'édition, qui affirme ne fonctionner que par coup de cœur et ne jamais presser ses auteurs.

Le cheval de bataille sur lequel elle mise tout cette année est Pietra Viva, un roman de Léonor de Recondo -dont les lecteurs avaient déjà fait connaissance avec  Rêves oubliés, paru à la rentrée de janvier 2012. Après le Pays basque espagnol évoqué dans ce précédent livre, nous sommes ici en plein cœur de l'Italie du début du XVIe siècle pour suivre la vie d'une des figures les plus emblématiques de cette période : le célèbre Michel Ange. Léonor de Recondo s'est inspirée d'un bref épisode de la vie de l'artiste -vie assez longue tout de même, puisque Michelangelo est mort à 89 ans-, à savoir les quelques semaines qu'il a passées à Carrare pour choisir des marbres pour le tombeau du Pape Jules II. On lit ce roman à la fois comme une biographie romancée et comme une réflexion sur l'homme et la création. Au rythme d'une écriture particulièrement élégante, Léonor de Recondo parvient à nous immerger dans l'Italie fascinante de la Renaissance.

Plutôt que de vous en dire plus, nous vous invitons à découvrir le roman en images... Nous avions eu en effet l'immense bonheur de rencontrer Léonor de Recondo en compagnie de son éditrice lors de leur passage à Bordeaux en juin dernier, et l'auteur s'était à cette occasion prêtée au jeu de notre caméra. En espérant que ces quelques images vous donneront envie de vous initier à la prose si musicale de Léonor de Recondo et de vous plonger dans cette histoire particulièrement émouvante...

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=n9uXebuCX0k[/youtube]

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !