Chargement...
Chargement...

La vérité sort de la bouche des enfants

13395_la-verite-sort-de-la-bouche-des-enfants
Une actualité de Marilyn
Publié le 14/01/2015
notrefamillecouvertureQuand on lui annonce qu'il va quitter Delhi pour s'installer en Amérique avec sa famille, Ajay - un petit garçon d'à peine dix ans au début du roman - parle de sa nouvelle maison, de sa future école et de ses prochains amis avec une telle exagération que ses camarades le considèrent comme un incroyable vantard qu'ils regretteront pas. S'il avait réalisé l'étendue de ce projet - notamment qu'il quitterait l'Inde mais que l'Inde le quitterait aussi - il aurait sûrement réagi différemment, mais son jeune âge le fait parler et surtout penser avec l'honnêteté déconcertante de l'enfance qu'aucun de nous n'a pu oublier. Aux Etats-Unis, tout est à la fois trop grand et trop petit. Les building sont immenses mais l'appartement minuscule, l'école un véritable labyrinthe, les copains trop rares et les rues sont remplies de gens mais peu sont indiens. Dans cette inconnue, Ajay a beaucoup de mal à se faire une place. A contrario, son frère se lie facilement, se trouve une petite amie et est accepté dans une école des plus prestigieuses. Un exemple qu'il aurait pu suivre s'il n'avait pas été victime d'un accident qui le condamnera à passer le reste de sa vie dans un lit. Le petit garçon que nous allons voir grandir continuera d'observer Birju comme il le faisait avant mais différemment et prendra soin de lui, sachant que dorénavant les espoirs de leurs parents reposent sur ses seules épaules... Bien que le chemin soit difficile, il est toujours possible de trouver sa voie. Il aura fallu dix ans à Akhil Sharma pour écrire Notre famille (éditions de l'Olivier) qui s'inspire de sa propre histoire. Drôle et ambitieux, ce roman est également dérangeant à cause de l'immoralité de son héros qu'on ne peut pourtant pas lui reprocher.  Ce livre est sans conteste un grand coup de cœur de la rentrée de janvier. http://youtu.be/UOdelLs-w9g

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?