Chargement...
Chargement...

Laissez toute espérance...

14208_laissez-toute-esperance
Une actualité de Véronique M.
Publié le 29/03/2016
  1. thilliez table Jeudi 25 juin à 18h, la librairie Mollat se réjouit de recevoir dans ses salons le maître du thriller français depuis ces dix dernières années : Franck Thilliez sera notre invité pour parler de son dernier roman, Pandemia (Fleuve noir).

Tout commence dans le noir : un homme se réveille séquestré et menotté dans un lieu inconnu, il lui semble se trouver sur une grille métallique sous laquelle il entend de l'eau s'écouler. A l'autre bout de sa chaîne, une main se tend, en vain, puis il en devine une troisième, et enfin une quatrième qu'il ne peut non plus atteindre. Franck Thilliez s'inspirerait-il du scénario diabolique imaginé dans Vertiges (Pocket, 2012) ? L'écrivain sait faire grimper l'adrénaline de ses lecteurs qui retrouvent à partir du chapitre 5 les flics récurrents du 36 quai des Orfèvres, Franck Sharko et Lucie Hennebelle. Grâce à son éditeur Fleuve noir et à peine huit mois après son précédent opus avec ces personnages, AngorFranck Thilliez  nous livre en exclusivité la suite de leurs aventures ! Pourtant, nul besoin d'avoir lu la série¹ des enquêtes de ce couple de choc (ils sont mari et femme, parents de jumeaux de 16 mois)  car chaque roman est vraiment écrit pour se dévorer de façon indépendante grâce à l'habileté narrative de leur créateur qui sait mêler l'efficacité haletante et excitante du page-turner à la passion qu'il sait nous transmettre pour la science et ses dérives.

pandemiaAlors que la grippe saisonnière commence à se propager en ce mois de novembre 2013 en France, la suspicion de grippe aviaire suite à la découverte de trois cygnes morts dans la réserve ornithologique du Marquenterre (en Baie de Somme) et de dizaine d'oiseaux le long du couloir migratoire en Europe, va rejoindre d'autres cadavres humains : un promeneur et son chien dans le bois de Meudon, des SDF à proximité des égouts de la capitale, une chercheuse à l'institut Pasteur de Paris ou encore... une famille décimée dans une petite ville de Pologne. Et si tous ces crimes étaient liés à la réapparition de l'Homme en noir, celui qui s'était dérobé par le passé à la sagacité des flics de la Crim' ? Il ne faudra pas moins compter sur la ténacité légendaire de Sharko, le soutien de sa femme Lucie, l'intelligence prometteuse de Camille Thibault (nouvelle recrue du 36 apparue dans Angor) et d'Amandine Guérin, microbiologiste en charge de la traque des virus pour descendre loin en leur compagnie dans les enfers souterrains (égouts parisiens), virtuels (abysses du darknet et des virus informatiques) et psychologiques (tous les personnages sont complexes et fascinants, y compris la folie de l'Homme-oiseau et de l'Homme en noir). Le ressort universel de la peur (panique du retour du virus H5N1, menace de la pandémie, peur du noir, cauchemars, obsession de la contamination...) sur lequel joue en permanence une écriture très fluide et riches en émotions extrêmes nous convainc du talent et du succès mérité de l'auteur qui sait nous tenir en haleine sur 645 pages (aucun moment de répit) tout en faisant vibrer la sensibilité de ses lecteurs malmenés sur le  chemin chaotique de ses héros.

Chut ! N'en dévoilons pas plus pour l'instant et rendez-vous jeudi prochain à 18h pour rencontrer à la librairie Franck Thilliez qui nous fera pénétrer dans les laboratoire secret de son quatorzième thriller.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

¹ Le Syndrome E (Pocket, 2011), GATACA (Pocket, 2012), Atomka (Pocket, 2013 ; et lien vers notre blog en 2012), Angor (Fleuve noir, 2014) puis Pandemia (2015)

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !