Chargement...
Chargement...

Larry Brown, dernier hommage

346_larry-brown-dernier-hommage
Une actualité de Karine G.
Publié le 15/03/2016

brown-pere.jpgPère et fils est construit comme une tragédie sur fond de haine et d'alcool. Le début donne le ton car, à peine sorti de prison, Glen va commettre deux meurtres... Comme dans ses deux recueils de nouvelles Dur comme l'amour et Faire front, l'alcool est un motif récurrent dans l'oeuvre de Brown. Encore une histoire magnifique de paumés, empreinte d'humanité, par ce grand écrivain du Sud - faites passer le mot : il faut absolument lire Larry Brown !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?