Chargement...
Chargement...

Le dernier au revoir d'un père

11647_le-dernier-au-revoir-d-un-pere
Une actualité de Marilyn
Publié le 03/07/2014
balladeUn jour de tempête, Erina rencontre son père alors que celui-ci vient de manquer de se faire écraser par une déneigeuse. Voir un proche éviter de peu un accident est pour le moins effrayant, mais d'autant plus si celui-ci est mort six mois auparavant. Confuse, elle accepte de le suivre jusque chez lui alors qu'il prend de ses nouvelles comme s'ils s'étaient quittés la veille. Devient-elle folle ? Est-elle en plein rêve ? Des souvenirs de leur relation difficile la submergent tandis qu'elle espère ne pas vivre une tragédie à la Hamlet. Sans colère ni regret, à dix ans, elle renonce à avoir un père qui, de toute manière, n'est présent que très rarement dans sa vie. Séducteur et un tantinet manipulateur, Vassili Papadopoulos n'hésite pas à traîner sa fille de casinos en casinos, la considérant comme un porte-bonheur qui lui a envie d'être à des kilomètres de là. Comment imaginer que son retour, aussi impossible soit-il, soit seulement l'acte d'amour d'un père envers son enfant et non la demande d'un service difficile à rendre ? La ballade d'Ali Baba (éditions Sabine Wespieser) traite de la relation père/fille en faisant un petit détour par la Grèce et explore les choix de vie d'une femme qui a grandi avec cette figure paternelle pour le moins extravagante. Ce roman de Catherine Mavrikakis à paraître pour le 28 août sera sans conteste l'un des plus beaux de la rentrée.

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !