Chargement...
Chargement...

Le grand Conroy

1348_le-grand-conroy
Une actualité de Gwénaël Rocher
Publié le 16/03/2016

Le problème avec un livre que nous avons adoré, je dis bien "adoré" !,  c'est que l'on peut facilement passer pour un hystérique chronique et perdre ainsi toute crédibilité quand nous le conseillons. C'est dire que nous faisons un travail difficile, la contrainte de la modération étant sans cesse bousculée par cette pulsion passionnelle qui fait que l'on se dit que, parfois, on fait le plus beau métier du monde. Nous nous efforcerons donc de maîtriser nos émotions, même si c'est dans la bile de la frustration. L'objet de cette fureur enthousiaste est la réédition en Pocket de Le Grand Santini de Pat Conroy, l'auteur de l'excellent Prince des Marées que nos plus fidèles clients ont l'habitude de voir sur nos tables coups de coeur.

As de l'aviation américaine, marine exemplaire, colosse pétri de morale catholique, le colonel Bull Meecham, alias Le Grand Santini, dirige sa famille comme il mène ses troupes. Mais son autorité démentielle est de plus en plus mal acceptée par Ben, l'ainé qui va bientôt avoir dix-huit ans. Et comme la personnalité du paternel est complexe, ce dernier ne trouve rien de mieux que d'offrir à son fils, pour son anniversaire, son précieux blouson de vol (et une tournée alcoolisée qu'il ne sera pas près d'oublier...).

Pat Conroy est assurément un grand maître de la littérature américaine. Il a le don de créer des personnages charismatiques au possible, et de les faire se frotter dans les situations les plus incroyables. On dit souvent d'un roman, comme d'un film, que l'on passe du rire aux larmes, ce qui, il faut bien le reconnaître, est une expression des plus galvaudées. Pourtant, c'est bien ce que l'on ressent à la lecture de ce romancier qui a le don de vous passionner pour des univers pourtant peu ragoutants. C'est simple, intelligent,amusant, dramatique, psychologique, bref un grand roman comme on les aime.

Bibliographie