Chargement...
Chargement...

Le jour où j'ai épluché Palerme...

1899_le-jour-o-j-ai-epluche-palerme
Une actualité de Fleur Cattiaux
Publié le 30/08/2013

PalermeSi, par cas, vous avez l'intention de partir faire un tour à Palerme, entre le Routard et le Guide Vert sur la Sicile, pensez à glisser dans votre valise l'ingénieux guide réalisé par l'écrivain et journaliste Roberto Alajmo, lui-même natif de l'île. Avec son titre énigmatique apparemment emprunté à Paco Ignacio Taibo II, Palerme est un oignon (Ed. La fosse aux ours) s'impose comme un livre original indispensable pour découvrir cette destination hautement touristique. L'auteur des Fous de Palerme et de plusieurs autres romans tous parus chez Rivages, choisit ici de s'adresser directement au lecteur, lui ayant tout juste laissé le temps de quitter l'aéroport pour se rendre à son hôtel (1), entre les murs duquel il l'imagine désormais hésiter entre curiosité et appréhension. A ce lecteur, qu'il prend la liberté de tutoyer et de flatter généreusement - ici, c'est un "voyageur averti", là, un "voyageur intelligent" -, il décrit sa majesté la Ville, ses habitants, ses rue, ses places, ses églises, ses jardins, son histoire. Si son regard se veut clément et attendri, il n'en demeure pas moins qu'en se posant comme fin observateur, il fait montre d'un esprit d'analyse indiscutable. On insistera enfin sur cet humour presque touchant dont il ne fait guère l'économie, et ce pour notre plus grand plaisir. En un mot, voici un livre à la fois surprenant et instructif qui donne envie de découvrir la production littéraire de cet auteur contemporain, compatriote de Sciascia et de Lampedusa.


(1) Trajet qui se veut tout sauf anodin à en croire l'auteur, d'après qui, "Entre l'aéroport et le centre, on trouve la carte de visite de la Ville."

 

F.A.

Bibliographie