Chargement...
Chargement...

Le monde de brumes de Brandon Sanderson

7860_le-monde-de-brumes-de-brandon-sanderson
Une actualité de Anne Chauvel
Publié le 25/03/2016

Avec Elantris, en un seul volume, Fils-des-brumes, une trilogie, et Warbreaker, le petit dernier, Brandon Sanderson est l'un des rares auteurs à proposer de la fantasy relativement innovante, des univers intéressants et fouillés mais en restant concis. De plus, simple d'accès, il peut être mis entre toutes les mains, néophytes comme habitués du genre y trouveront leur compte. Je parlerai ici de la trilogie Fils-des-brumes, particulièrement réussie. Le format en trois volumes permet à l'auteur de déployer toutes les possibilités de son univers. Le monde imaginé est sombre et désespéré. Cette planète, trop près du soleil, n'est pas baignée par de la pluie mais par de la cendre qui étouffe la terre et les plantations. A la tête de l'empire, un seul homme, le seigneur maître, règne depuis des milliers d'années. Le peuple de l'empire, les skaas, sont en fait des esclaves qui luttent sans arrêt contre les conditions difficiles pour fertiliser la terre sous la férule de l’aristocratie, seule détentrice de la fameuse magie des métaux. Un groupe de rebelles, mené par Kelsier puis, plus tard, Vin, vont se dresser contre l'empire et se servir de l'invention même du seigneur maître, la magie, pour le détruire. Mâtiné de science-fiction avec le concept de magie des métaux (suivant le métal avalé, le magicien peut avoir telle ou telle action) et ce monde apocalyptique, ce récit de fantasy combinent un certain nombre de qualités indéniables, la plus importante à mes yeux étant l'incapacité de le lâcher une fois commencé !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (120)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !