Chargement...
Chargement...

Le phénomène Millénium

20_le-phenomene-millenium
Une actualité de Karine G.
Publié le 15/03/2016
Stieg Larsson

Sur la planète polar il est un astéroïde qui répond au nom mystérieux Millénium. Impossible de ne pas en avoir entendu parler ! Car tous les jours, nous, libraires, entendons ce sésame circuler sur le rayon polar. Pas un jour en effet ne se passe sans que l'on évoque le phénomène de Stieg Larsson. Pour ceux qui l'ignoreraient encore, Millénium est une trilogie policière qui nous vient de Suède, qui a été publiée en France par les Editions Actes Sud. Premier tome : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes. Le deuxième volet s'intitule La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette. La trilogie se clôt par La reine dans le palais des courants d'air. Ces précisions pour indiquer qu'il faut les lire dans l'ordre, puisque l'on va suivre les mêmes personnages tout au long de l'histoire, sur fond d'intrigue financière - notamment Lisbeth Salander, fascinante jeune femme, et Mikael Blomkvist, ancien rédacteur de Millénium - revue d'investigations sociales et économiques.

En 2006, quand paraît le premier tome, on est loin d'imaginer le succès qui va suivre. Ce sont les lecteurs qui, par le bouche-à-oreille, ont propagé le phénomène, qui est allé culminant jusqu'à la publication du dernier volet, en octobre 2007. On se souviendra longtemps de ce Noël-là où ce fut la meilleure vente du rayon ! Pour l'occasion, Actes Sud avait même édité la trilogie dans un coffret cadeau - un tirage limité que l'on s'est arraché, on se souvient qu'il n'y en eût pas pour tout le monde...

 

En coulisse, nous nous amusons à faire des statistiques : combien en a-t-on vendu aujourd'hui ? Cinq tome 1, deux tomes 3, un tome 2. Et hier ? Huit tomes 1, deux tomes 2, trois tomes 3... Et demain, combien ? Car le phénomène Millénium ne semble pas prêt de faiblir, relayé qu'il est maintenant dans les médias, télévision, radio - chacun s'en est emparé !

 

Les lecteurs échangent, s'interpellent entre eux. Y aurait-il une confrérie Millénium ? Petits propos rapportés ici, entendus sur le rayon par votre serviteur dans la place : "Il faut passer le cap des cent premières pages mais après, on est dedans, on ne le lâche plus", "c'est très bien écrit, un grand plaisir de lecture", "les personnages sont attachants", "l'intrigue tient la route", "j'ai lu le tome 1 , je viens acheter le deuxième", "j'ai lu les deux premiers, je viens acheter le tome 3", "moi, j'achète les trois d'un coup, comme ça, au moins...", "malheureusement non, la trilogie n'existe pas encore en format poche", "je viens l'acheter pour l'offrir", "quand on pense que l'auteur est mort prématurément"...

 

En effet, Stieg Larsson ne saura jamais le succès qu'il a remporté auprès du public puisqu'il est décédé brutalement, en 2004, d'une crise cardiaque, après avoir remis son manuscrit à son éditeur. Pour la petite histoire, des rumeurs circulent : on parle d'un quatrième tome, inachevé... Aux dernières nouvelles, le père de l'écrivain se refuserait à le publier.

 

 

 

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !