Chargement...
Chargement...

Le retour de la salamandre

14159_le-retour-de-la-salamandre
Une actualité de Marilyn
Publié le 06/06/2015
kivirahkLeemet nous raconte une histoire ancestrale digne d'une fable dans laquelle les hommes et le monde animal cohabitent étroitement et parlent le même langage. Or, il sera le dernier à vivre de cette manière, tous ses amis étant partis dans ce village où ils doivent travailler, observer les règles du culte, faire la guerre... Pourquoi se compliquer tellement l'existence alors qu'elle était si douce dans la forêt ? Dans ce roman, vous croiserez des êtres merveilleux capables de prodiges, mais un lecteur curieux s'inquiétera de lire entre les lignes pour comprendre tout ce que l'auteur a à nous dire sur le monde moderne. Nous vous avions déjà parlé d'Andrus Kivirähk au mois d'octobre dernier avec Les groseilles de novembre (retrouvez l'article ici) et bien avant de son premier roman aux éditions Le Tripode (retrouvez l'article ici). Pourquoi en parler de nouveau aujourd'hui si ce n'est pour évoquer la parution dans la collection de poche Météores de L'homme qui savait la langue des serpents ? Tout simplement parce qu'on ne se lasse pas de ce chef-d'oeuvre venu d'Estonie.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (118)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?