Chargement...
Chargement...

Le XXI° siècle de Honecker

1626_le-xxi-siecle-de-honecker
Une actualité de David V.
Publié le 24/08/2013

une Avantime…On oublie aussi les tyrans. Celui qui sévit en R.D.A. pendant quelques décennies n'est plus qu'un spectre dont les français se souviennent à peine. On louera donc Jean-Yves Cendrey de ressusciter ce patronyme en l'infligeant au protagoniste de son tout dernier roman paru chez Actes Sud, un texte incisif où l'auteur des Jouets vivants franchit à nouveau la frontière rhénane - quinze ans après avoir pris la poudre d'escampette face à une ville de Berlin irrespirable -   pour vingt chapitres qui nous font osciller entre franche hilarité et véritable inquiétude. Matthias Honecker (et non Erich) est un homme sans qualités, Berlinois de toujours, qui aimerait lire Broch à défaut de Musil et n'y parvient pas, qui conduit une improbable "Avantime" de Renault mais n'est guère en avance sur son temps, qui est flanqué d'une compagne enceinte mais se voit mal en père, d'une machine à café en rade et d'un avenir en berne. Ce sont ses aventures tragi-comiques dans une Allemagne neuve que J.-Y. Cendrey a cousues dans cet Honecker 21 où se déploie la langue géniale d'un auteur qui mériterait enfin qu'on ne se contente pas d'une avalanche d'articles laudatifs (ou scandalisés, ce qui est plutôt bon signe) mais qu'on lui découvre un lectorat large, celui par exemple qu'agace la production lénifiante de nos gentils auteurs français(et justement en direct, une cliente s'empare de son livre et s'éloigne vers la caisse...). Mais plutôt que répéter ce que d'autres critiques ont mieux dit (cf le site evene.fr), nous avons le plaisir de vous proposer une petite interview, dans un cadre intimiste, de Jean-Yves Cendrey : ce sera l'occasion pour certains de découvrir sa voix de basse envoûtante avant de se précipiter pour acquérir son livre, sans conteste un des plus puissants de cette belle rentrée...

 

 

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (118)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?