Chargement...
Chargement...

Les dieux s'amusent

11143_les-dieux-s-amusent
Une actualité de Rayon Littérature
Publié le 26/03/2016
Le Printemps refusait décidément de s'installer, on  ne grelottait plus, non pire : on ne savait plus à quel pull se vouer. On regardait les jardins à l'herbe touffue avec un début de mélancolie, conjecturant d'impossibles moments pour s'y étaler un bon livre entre les mains. Bref, ça n'allait pas fort. Et puis la Table ronde décida d'illuminer nos jours de pluie en éditant d'un coup d'un seul trois livres signés Gerald Durrell regroupés sous l'intitulé "Trilogie de Corfou" et destinés à embellir nos nuits et ragaillardir nos journées que ponctuent dès lors des rires incessants. Car le petit frère de Lawrence Durrell (désormais reconnu comme un classique grâce à son Quatuor d'Alexandrie) s'il n'en a pas l'autorité littéraire, a hérité de l'humour familial en plus d'une passion pour les animaux de tous poils et plumes. Célébrissime en Angleterre à la parution de Fééries dans l'île,(repris ici dans une traduction heureusement revue sous le titre Ma famille et autres animaux) Gerald a passé sa vie à raconter de drôles d'histoires de bêtes qui concilient fine observation et couplets hilarants. Orphelin de père, il a vécu une vie de bohème avec une mère assez énergique pour ne jamais succomber sous les excès de ses quatre chérubins. C'est à Corfou que la famille trouva refuge durant quelques années et où naquit la vocation de naturaliste de l'écrivain qui pensa d'abord consacrer ses textes aux seuls animaux avant de se voir dépossédé de son projet par les désopilantes aventures de sa tribu qui envahirent peu à peu ses livres. Comble de bonheur, Le jardin des dieux qui n'avait inexplicablement jamais été traduit en français, nous apparaît grâce au travail de Cécile Arnaud. Voilà trois volumes qui vous feront passer quelques jours d'un printemps pourri le sourire aux lèvres et si on vous demande d'où vient votre euphorie, n'hésitez pas à trahir le secret. Durrell 3  

Bibliographie