Chargement...
Chargement...

Les revenants de Laure Kasischke

4269_les-revenants-de-laure-kasischke
Une actualité de Marilyn A.
Publié le 25/03/2016

Les revenants de Laure Kasischke est l’un de ces livres qu'il est difficile de reposer quand on l’a commencé. L’auteur nous fait partager le quotidien d’étudiants dans une université américaine. Il est donc question de collocation, de cours et surtout de sororités. Nous vivons avec ces personnages et le plaisir de les découvrir n’est rien face au mystère qui plane sur eux. Le tableau de ce que sont les sociétés secrètes sur le campus est dressé : bizutages, fêtes, cérémonies… Pour être populaire, il faut faire des sacrifices et parfois ceux-ci entraînent les sacrifiés sur un chemin sinueux. Une jeune fille, aimée de tous, est morte dans un accident de voiture et celui que l’on considère comme son meurtrier est le conducteur et petit ami. Non, il n’était pas ivre ou drogué, mais ils sont peu à vouloir le croire. Le pire ne réside pas dans le fait de faire son deuil car voilà que le fantôme de la belle vient le hanter au téléphone ou par écrit. Et il n’est pas le seul à subir ces manifestations ! L’esprit scientifique et logique sont tout d’un coup mis en doute. Une personne peut avoir la réponse : un professeur qui donne des cours sur la mort et son folklore. À chaque problème, sa solution, mais ces apparitions sont inexplicables. Et si la vérité, bien que terrible, ne relevait pas de la machination ? C’est encore un livre passionnant que nous offrent les éditions Bourgois. Et si vous avez aimé, n’hésitez pas à lire Le maître des illusions de Donna Tartt paru dans la collection Pocket.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !