Chargement...
Chargement...

Llop le séduisant

8_llop-le-seduisant
Une actualité de David V.
Publié le 09/05/2013

Quelques personnes qui s'agitent dans un coin de la librairie et des exclamations qui fusent ; un petit groupe d'Espagnols entourent notre bureau où un espace est consacré à notre coup de coeur du moment. Fin, le visage taillé à la pointe, vêtu d'une veste sombre, un homme se réjouit et il nous semble percevoir dans sa joie soudaine, dans son accent, comme les signes que c'est bien l'auteur du livre élu qui est à deux pas de nous. Quand il commence à nous parler, d'abord en espagnol puis en anglais, nous réalisons qu'il nous remercie avec effusion et que son éditeur lui a signalé notre attachement, dès ses débuts, à son oeuvre forte et singulière. Nous voici donc sans prévenir en train de discuter dans un joyeux mélange de trois langues avec José Carlos Llop, l'auteur du très réussi Rapport Stein qui nous avait enthousiasmé avec Parle-moi du troisième homme et Le Messager d'Alger. Le monsieur est volubile et distingué, nous parle de Proust au Majestic, recherche des livres d'un excellent écrivain bordelais récemment disparu, Bernard Delvaille, dont il piste l'oeuvre poétique et séduit tout le monde par sa drôlerie que l'on dirait vite méridionale si l'on ne craignait pas de tomber trop vite dans le cliché. A notre tour de lui dire notre émerveillement devant ses qualités d'enchanteur, de souligner le charme perfide de ses romans, de nous inquiéter du sort de ses nouvelles pas encore traduites. Brève rencontre qui nous fait plaisir car il n'est pas donné tous les jours de croiser dans ses murs un auteur de Palma de Majorque.

Epilogue : nous aurions dû nous y attendre...M.Llop est revenu lundi, cette fois en quête du Dictionnaire François Mauriac juste paru d'E.des Garets, de la revue 303 consacrée à Julien Gracq, etc... en clair, un vrai fondu de littérature, un curieux tous azimuts.

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (120)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !