Chargement...
Chargement...

Maleficium de Martine Desjardins

5972_maleficium-de-martine-desjardins
Une actualité de Marilyn A.
Publié le 12/04/2013

La rentrée littéraire 2012 sera encore plus surprenante que celle de l'année passée. Le premier livre publié aux éditions Phébus de Martine Desjardins tend à le confirmer. Pour commencer, ne manquez pas l'avant-propos que l'éditeur a pris soin de vous adresser car bien plus qu'une mise en garde, il piquera votre curiosité.

Une fois de plus, l'église se confronte à ce qu'elle combat depuis la nuit des temps : le mal absolu. Et celui-ci se présente sous les traits d'une jeune femme ravissante malgré un bec de lièvre qui rend sa diction presque sifflante. Qui est-elle ? D'où vient-elle ? Des questions qui restent sans réponse car il est impossible de retenir l'invisible.

Huit chapitres composent Maléficium et tous ont ce point commun : une personne venant se confesser auprès du même prêtre. Chacun peut se lire comme des nouvelles, mais attention car le dernier referme la boucle et laisse le lecteur abasourdi. Avec un calme surnaturel, les personnages nous dévoilent leur histoire et en un tour de main nous voilà envouté par une douce odeur de safran et de beaux paysages de Zanzibar.

Avec une plume somptueuse, Martine Desjardin nous invite dans un monde obscur où la magie est utilisée à mauvais escient, où les plaisir et la souffrance atteignent leur paroxysme. C'est une plongée dans le fantastique avec un mélange d'exotisme et d'érotisme. Âmes sensibles s'abstenir.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (125)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !