Chargement...
Chargement...

Manesh ou comment se faire envoûter par un livre

11310_manesh-ou-comment-se-faire-envo-ter-par-un-livre
Une actualité de Anne Chauvel
Publié le 26/03/2016
121Manesh, tome 1 du Sentier des astres de Stefan Platteau, paru chez Les moutons électriques, est très vraisemblablement l'un des livres que l'on retiendra cette année. Un groupe d'hommes remonte un fleuve à la recherche d'un être de légende dont la sagesse pourrait faire basculer la guerre des Hommes. Leur route va croiser celle de Manesh, un homme quasi mourant dérivant dans les eaux du fleuve. Ils vont le sauver et plus ils s'enfoncent dans la forêt remplie de mystère, plus Manesh va les séduire par le long récit de sa vie, lui, un être hybride, fils d'un géant de la race solaire... Si le ton du récit peut sembler un peu riche au début, on s'aperçoit rapidement que le monde créé par Stefan Platteau est tout aussi foisonnant, et finalement, on se laisse envoûter lentement, insidieusement, au rythme du récit de Manesh et de la remontée du fleuve. Quelle intelligence et quelle finesse sont déployées par l'auteur pour dérouler les deux intrigues en parallèle sans jamais perdre le lecteur, notamment grâce à la séduction délicate de cet univers inspiré de la mythologie nordique. Des créatures toutes plus fascinantes les unes que les autres croisent le chemin de nos héros et si parfois cette rencontre est brève, on sent que Stefan Platteau a créé un monde dense et qu'il maîtrise mais sans tomber dans le piège de vouloir expliquer son monde en détails. L'auteur réussit le tour de force de faire un récit à la puissance évocatrice tellement forte que l'on finit ce premier tome totalement accro  !

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (120)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !