Chargement...
Chargement...

mort aux C...

949_mort-aux-c
Une actualité de Emilie
Publié le 24/08/2013

mort-aux-cons.jpgVoilà bien un titre qui a fait une entrée fracassante dans notre rayon poches !

Dès sa parution, l'ouvrage d'Aderhold caracolait en tête des ventes, sans même que l'un de nous ne le conseille ou que la presse en parle. Son succès, on peut l'affirmer sans trop se tromper, l'auteur de ce roman le doit à son titre : Mort aux cons

Et rassurez-vous - ou offusquez-vous, c'est selon - l'histoire est à la mesure de son titre : provocatrice,  politiquement incorrecte et diablement drôle !

Le personnage principal de ce roman pamphlet a tout d'un antihéros:  intolérant, de mauvaise foi, mais aussi doté d'un sens critique aiguisé. C'est qu'il a décidé de faire la peau à tous ceux qui lui empoisonnent l'existence. Il commence par les animaux de compagnie mais s'en prend très vite aux hommes... Et tout le monde y passe ! De la concierge intrusive, à l'adolescent adepte du tapage nocturne, en passant par le couple pingre à l'affut de chaque promotion.... Passés les premiers meurtres d'humeur, notre héros s'investit lui-même d'une mission de grande ampleur :  débarrasser le monde de ces êtres indésirables. Et il n'est pas au bout de ses peines, car, comme le dit l'adage, on est tous le con de quelqu'un !

On rit beaucoup, si on aime l'humour noir évidemment, et on sort de ce roman totalement bluffé par cette attaque contre le conformisme ambiant .

Aderhold signe ici son premier roman. Jusqu'où ira-t-il dans son prochain écrit  ?

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !