Chargement...
Chargement...

Nathalie Léger à la lumière du Médoc

1331_nathalie-leger-a-la-lumiere-du-medoc
Une actualité de Sylvie
Publié le 24/08/2013

Nathalie LégerNon, nous ne nous sommes pas couchés si tard que ça, mais la soirée fut intense et voyageuse à l'occasion de la remise du Prix Lavinal - Printemps des Lecteurs au troisième lauréat, Nathalie Léger, au Café Lavinal  du village de Bages. Voyageuse, parce qu'il faut traverser une partie de cette large presqu'île médoquine pour atteindre les faubourgs de Pauillac et les immenses rangs de vigne du prestigieux Château qui dote notre prix. Intense parce que l'auteur élu doit se plier à un exercice auquel il n'est a priori pas préparé : la réception au sein de la Commanderie du Bontemps Médoc Graves Sauternes et Barsac conclue par ces fameux douze coups de maillet sur barrique. Pour l'accompagner dans ce rite, Nathalie Léger était accompagnée par le directeur commercial des éditions P.O.L , Jean-Paul Hirsch, qui revêtit lui aussi avec beaucoup de dignité l'habit de circonstance, conscient mieux que nul autre du fameux privilège qu'il y a à se voir offrir une bouteille de ce grand cru. Après une séance de dédicaces  près de la fontaine, un cocktail permit de faire plus ample connaissance avec l'auteur de L'exposition, ce livre qui avait emballé nombre de jurés. Ceux-ci purent donc s'approcher de son auteur, très accueillante et pour tout dire franchement charmante avec laquelle ils échangèrent sans que nous osions nous mêler à l'entretien. La soirée se prolongea dans le soleil déclinant et s'acheva pour certains autour d'une table fournie, rappelant s'il en était besoin de quelle façon notre Prix tente de marier les différents plaisirs et non seulement les littéraires qui restent néanmoins les plus intenses...

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (125)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !