Chargement...
Chargement...

Nathalie Quintane - les classes moyennes sont ...

couverture classes moyennes.jpg
Une actualité de Pierre
Publié le 30/12/2016
Avec "Que faire des classes moyennes ?" Nathalie Quintane parvient au point d'incandescence de la littérature politique, et nous donne un livre aussi brillant qu'urticant.
Non contente d'être une poète passionnante, inventive, qui depuis plus de vingt ans taille d'une langue superbe et terrible de précision un monde d'intelligence matérielle, Nathalie Quintane s'affirme peu à peu comme un écrivain politique donnant à ces mots toute la fine vérité qu'ils ne devraient jamais cesser d'avoir.

AVT_Nathalie-Quintane_8269.jpeg


Après Les Années 10 où elle mêlait aussi bien la féroce drôlerie d'un monologue à la place de Marine Le Pen qu'une discussion serrée sur la notion de Peuple, elle revient cette fois à la charge des classes moyennes, cherchant à comprendre qui sont ces gens que souvent nous sommes, comment les définir, comment les désarticuler.

Pourquoi n'est-ce pas de la sociologie, pourquoi est-ce, aussi évidemment, de la littérature?
Assurément pour une question de rythme, rythme des mots et de l'intelligence mélangés, sens du coq-à-l'âne et le sentiment que ce livre va à une vitesse folle.
Dans ce très court texte N. Quintane fait la démonstration brillante qu'une littérature véritablement politique est précisément l'inverse d'une littérature "à thèse", puisque les thèses, les innombrables idées, clichés, jugements que suscite la classe moyenne elle ne cesse de les prendre, de les retourner, de les étirer en en montrant la portée parfois, la dérision souvent.

Livre d'une inconfortable jubilation , "Que faire des classes moyennes" est une réussite magistrale.


Sur le site de l'éditeur.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !