Chargement...
Chargement...

Nellie Bly, reporter

14845_nellie-bly-reporter
Une actualité de Marie-Aurélie
Publié le 30/11/2015

9782364680913,0-2748001En 1887, Joseph Pulizer, rédacteur en chef du New York World, engage Nellie Bly, 23 ans, afin qu'elle intègre une institution psychiatrique et qu'elle en tire un reportage feuilleton.

La jeune femme accepte le défi. Ne sachant pas comment infiltrer un asile, elle imagine tout un scénario, où dissimulant sa véritable identité, elle simule la folie dans une pension de jeunes travailleuses. Quelques jours après son souhait est exaucé et Nellie Bly est internée à l'asile de Blackwell's Island.

Commence alors un récit incroyable tant par sa simplicité que par sa force où Bly décrit quotidiennement les traitements donnés aux patientes de l'asile entre indifférence méprisante, maltraitances psychologiques et sévices corporels. De ces 10 jours dans un asile, Nellie Bly tire un reportage inédit, véritable réquisitoire contre l'administration psychiatrique new-yorkaise. Ce court récit est également un magnifique portrait de femme, féministe avant l'heure et première journaliste d'immersion, avant ses célèbres homologues masculins.

Une découverte indispensable.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (118)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?