Chargement...
Chargement...

Nos lectures du week-end - Semaine 08

Nos lecture du week-end - Semaine 08
Une actualité de Libraires
Publié le 20/02/2017
C’est lundi ! Et comme chaque lundi, retrouvez nos lectures du week-end.
La veuve de Fiona Barton Fleuve noir Bella Elliott, 2 ans, a été vue pour la dernière fois un jour d'octobre 2006 dans le jardin de ses parents où elle jouait. L'inspecteur de police Bob Sparkes soupçonne Glen Taylor, un chauffeur qui effectuait une livraison dans le quartier, et retrouve dans son ordinateur des photos compromettantes d'enfants, bien loin de l'image de couple idéal qu'il affichait auprès de sa merveilleuse épouse Jane.  Mais aucun indice réel ne permet de le coincer et l'enquête piétine. Quatre ans plus tard, Bella est toujours introuvable et un événement va peut-être permettre de relancer l'affaire : Jane vient de perdre son mari renversé par un bus devant un supermarché. La journaliste Kate Waters se rend chez les Taylor afin d'obtenir les aveux de la "veuve". Que sait-elle réellement ? Jane est-elle la victime d'une manipulation ou la complice d'un monstre ?  Bella est-elle encore en vie ? Journaliste et spécialiste des médias, Fiona Barton livre un thriller psychologique palpitant qui pose la question de la morale individuelle, de l'éthique des journalistes, et leurs dérives possibles.

Véronique M.
   
Une vie avec Alexandra David Néel t2
Une vie avec Alexandra David Néel t1 Grand angle
Si vous voulez découvrir le destin d'une femme d'exception, l'aventurière et intellectuelle Alexandra David-Neel, il faut plonger comme je l'ai fait ce dimanche dans les deux volumes de la BD "une vie avec Alexandra David-Neel ", très plaisamment scénarisée en chapitres noir et blanc ou colorés selon les époques, alternant ses explorations au Tibet et les dix dernières années de sa longue vie à Digne au côté Marie-Madeleine Peyronnet dite la "tortue", sa secrétaire , jeune femme de 29 ans à l'époque et qui l'assistera jusqu'à son dernier souffle, nous transmettant ses documents d'une incomparable richesse textuelle et artistique
On assiste, médusé,  à ce huis-clos très musclé, parfois émouvant entre la vieille exploratrice lucide et féroce jusqu'au bout,  dont la vie fut placée sous le signe de la liberté de penser et d'explorer et sa jeune recrue qui affronte sans ciller les affres de ce lent naufrage, avec abnégation et humour. Jusqu'au bout Alexandra songera à reprendre la route....

Isabelle
   
Une initiation- Stéphane Audoin Rouzeau- Seuil Stéphane Audoin-Rouzeau fait preuve d'une intelligence et d'une distance vis à vis de son sujet d'étude qui est extraordinaire. Ce livre questionne la responsabilité du gouvernement français dans le génocide des Tutsi rwandais en 1994, mais il souligne surtout notre capacité à intérioriser et oublier les tragédies de cette envergure. Il constitue une très bonne introduction à l'histoire de ce génocide, en faisant un bilan historiographique de qualité et en relatant l'"après", et les différentes conséquences psychologiques que ce massacre a eu sur le pays et ses habitants. Une initiation est une grosse claque.

Mylène et Emma

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (129)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (122)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !