Chargement...
Chargement...

Nos lectures du week-end – Semaine 24

16666_nos-lectures-du-week-end-semaine-24
Une actualité de Jean-Baptiste
Publié le 15/06/2016

C’est lundi ! Et comme chaque lundi retrouvez nos lectures du week-end.

 

le puit

Ce week-end j'ai "dévoré" Le Puits de l'auteur espagnol Ivan Repila et je me suis laissée happer dans les bas-fonds de la survie humaine. Un récit noir, organique et dérangeant qui résonne comme une métaphore politique si l'on veut bien lire au-delà des lignes.

Ce dimanche, j'ai lu pas moins de 7 fois l'histoire de Pic Pic Pic le Tigre (éditions Frimousse) à mon fils. Ils sont comme ça les enfants: monomaniaques!

Sarah

   

Inculte

Publié par le collectif Inculte, En procès retrace une vingtaine d'affaires plus ou moins célèbres : du procès de l'homme qui assassina l'archiduc Franz-Ferdinand en 1914 au procès qu'un prisonnier de Guantanamo intenta contre George W. Bush en passant par le procès d'une jeune fille ayant avorté après un viol en 1972 ou celui des époux Ceausescu.

A travers ces récits c'est l'Histoire du 20ème siècle qui transparaît.

Un texte passionnant servi par des auteurs brillants.

Marie

  bienêtreA l'approche de l'été, les régimes et le sport envahissent notre quotidien (émissions, revues, pub...), prise d'un ras-le-bol j'ai voulu comprendre comment on en était arrivé à cette obsession du bien-être.Ce livre m'a éclairée.

Mylène

POMPIERSLorsque Romain Pudal écrit sur le métier de pompier, ce n'est pas pour raconter "l'envers du décor tout en tirant des profits symboliques d'une mise en scène du soi narcissique", bien au contraire. Ce livre rompt avec les clichés véhiculés sur un milieu a priori familier. Il est particulièrement touchant de constater comme le point de vue du sociologue, sorti des grandes écoles, se voit renversé par la puissance du travail sur le terrain. Cet essai porte un regard sur la question de classe et sur la confrontation aux diverses difficultés humaines auxquelles le métier se heurte. Le plaisir de lire n'est pas en reste avec une écriture vivante, emprunte d'un profond respect envers « celles et ceux qui s'engagent quotidiennement, qui paient de leur personne, au sens premier du terme, mettant en jeu leur intégrité physique et mentale en étant confronté aux plus dures réalités sociales comme aux dangers les plus indiscutables ».

 Loren  

Bibliographie