Chargement...
Chargement...

Nos lectures du week-end – Semaine 30

Nos lectures du WE
Une actualité de Libraires
Publié le 28/07/2016
C’est lundi ! Et comme chaque lundi retrouvez nos lectures du week-end.

Bastard battle de Céline Minard Week-end au cœur du Moyen-Âge en compagnie de chevaliers et de samouraïs avec Bastard battle où nous rencontrons un duc peu scrupuleux et particulièrement violent, des villageois apprenant l’art du combat et une coalition de vengeurs bien décidés à en découdre jusqu’à l’affrontement final.
Assauts sanglants, ripailles en tous genres et alcool à foison sont décrits avec une précision et un humour ravageur, et en vieux françois s’il vous plaît  !

Bélinda
                                                              
Quel énorme coup de cœur ! Une retrouvaille parmi les classiques du policier. Je me suis régalé avec cette histoire des bas-fonds du Harlem des années 50 avec ces scènes de vaudeville et son humour déjanté.
Une dénonciation du racisme de la société américaine qui secoua la critique.

Guillermo
La reine des pommes de Chester Himes
                                                               
Easy money de David Simon Les éditions Inculte ont eu la bonne idée de publier la première enquête de David Simon.
Easy Money suit le parcours de Melvin Williams, dit « Little Melvin », parrain haut en couleur du trafic de drogue de Baltimore.
Il est plaisant de retrouver l’écriture acérée de Simon et de découvrir que dès ses premières enquêtes des années 80, se dessinait déjà la trame de ce qui allait devenir la série The Wire.

Sylvain
   
Vous qui partez en voyage, vous qui croyez connaître Paris, vous qui savez n’y rien connaître, vous qui pensez que l’espace c’est du temps et qu’il n’est de profonde connaissance d’un lieu que par la connaissance des faits et des hommes qui y ont vécu ; alors ce livre est pour vous. Déjà auteur il y a une dizaine d’années d’un des plus beaux livres sur Paris, L'invention de Paris : il n’y a pas de pas perdus, Eric Hazan, passionné et passionnant éditeur de La Fabrique récidive cette fois-ci avec une traversée du Sud au Nord de la capitale. Le talent juste et profond d’Eric Hazan est de mêler une description de flâneur, avec une passion pour l’architecture, sans passéisme béat, une remémoration personnelle et une évocation vivante et précise des grands moments historiques de cette ville longtemps prompte à la révolte.
Laissez-vous guider, vous n’en reviendrez pas !

Pierre
Une traversée de Paris de Eric Hazan
 

Et vous, qu’avez-vous lu ce week-end ?

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !