Chargement...
Chargement...

Nos lectures du week-end - semaine 40

Les bijoux de la Castafiore - Hergé - Casterman
Une actualité de Libraires
Publié le 27/09/2016
C'est lundi ! Et comme chaque lundi, retrouvez nos lectures du week-end.
Un bon écrivain est un écrivain mort - Guillaume Chérel - éditions Mirobole   Les auteurs les plus en vue de la rentrée littéraire (Michel Ouzbek, Amélie Latombe, Delphine Végane, l'irrésistible David Mikonos entre autres) ont tous répondu à une mystérieuse invitation à un salon littéraire dans un monastère réputé hanté.Vivez la rentrée littéraire façon Les 10 petits nègres !
Avec Un bon écrivain est un écrivain mort, on espère que les relations resteront au beau fixe entre Guillaume Chérel et les auteurs qu'il épingle dans ce roman jubilatoire en diable, délicieusement impertinent, qui dresse l'air de rien un panorama des mœurs de l'édition pas toujours très reluisant . Un roman en forme de pavé dans la mare assez réjouissant !
Véronique D.
     
Où mène le souvenir - Saul Friedländer - éditions du Seuil   Une vie incroyable qu'est celle de Saul Friedländer, grand historien israélien spécialiste de la Shoah. Au delà de la richesse de son parcours au XXème siècle , dans Où mène le souvenir, l'auteur revient sur l'entreprise d'écriture de mémoires, et cette ambivalence qui le place entre souvenirs personnels et restitution de l'Histoire.
Emma
     
Les bijoux de la Castafiore - Hergé - éditions Casterman   Une actualité très riche cette semaine autour de Tintin, notamment une future exposition au Grand Palais et nous voilà replongé dans ses aventures.
Quel plaisir de retrouver Tintin , Le capitaine Hadock, la Castafiore, les Dupont et Dupond, le professeur Tounesol et le fidèle compagnon Milou.
Mon préféré, probablement Les bijoux de la Castafiore. Contrairement aux autres intrigues où l'on découvrait d'autres contrées et d'autres personnages, dans ce 21ème album il ne se passe pratiquement rien ; rien qu'une succession de tromperies, de rebondissements, de fausses pistes et d'interprétations, le tout dans le cadre limité et intimiste du château de Moulinsart ; son grand salon, son escalier magistral et son parc.
Pour la petite histoire, Hergé a trouvé son inspiration dans un fait divers qui a eu lieu en 1960 lors du tournage d'un film avec Sophia Loren Les dessous de la millionnaire.
A vous de choisir votre album préféré et de vous y replonger!
Sophie
     
    Et vous, qu'avez-vous lu ce week-end ?

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (118)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?