Chargement...
Chargement...

Nos lectures du week-end - Semaine 41

9782265116238,0-4316621
Une actualité de Libraires
Publié le 09/10/2017
C'est lundi ! Et comme chaque lundi retrouvez nos lectures du week-end.
9782265116238,0-4316621.jpg   Après son excellente trilogie mettant en scène le procureur Szacki, Zygmunt Miloszewski nous régale avec un polar aussi palpitant que passionnant autour de la traque d'un des chefs-d'oeuvre le plus précieux spolié par les nazis en 1945 dans un musée de Cracovie, à savoir le "Portrait de jeune homme" peint par Raphaël au XVIeme siècle. De nos jours, le premier ministre polonais dépêche une équipe de choc (une historienne de l'art, un agent des services secrets, un spécialiste du marché de l'art, une voleuse et experte du marché noir) pour retrouver ce tableau bientôt convoité par d'autres puissances prêtes à tout pour garder dans l'ombre le plus grand secret de la Seconde Guerre mondiale. Cette chasse au trésor aux quatre coins du monde (Pologne, Allemagne, Suède, Croatie, Ukraine, Russie, France, Etats-Unis) donne lieu à des scènes d'action au rythme endiablé pour nos quatre fugitifs qui devront employer les moyens les plus illégaux pour notre plus grand bonheur de lecture, sans oublier l'humour piquant des dialogues auquel nous a habitué Zygmunt Miloszewski, "nouvelle voix du thriller" selon Pierre Lemaître... et vos libraires manipulés jusqu'au bout par ce thriller ciselé jusqu'à une vérité ahurissante.

Véronique
     
9782501122887,0-4203571.jpg   Un très bel album sur les vignobles à travers le monde et à travers l'histoire de la culture du vin.
Passionnés de vin et de cartographie Jules Gaubert-Turpin et Adrien Grant Smith Bianchi remontent le temps, retracent la conquête du raisin dans chaque pays viticole sur 8000 ans d'histoire.
Vous pouvez aussi découvrir l'ensemble de la collection sur lacartedesvins-svp.com
Un véritable bijou de cartographie et de connaissances.

Sophie
     
9782410005523,0-4010394.jpg   «Nous sommes vaincus mais je suis toujours vivant ! »
Cet ultime râle de défi attribué au dernier empereur byzantin Constantin XI aurait très bien pu être repris par un noble russe au crépuscule de la Russie tsariste. Car si en Octobre 1917 les bolcheviks prennent le pouvoir, ils ne le font pas sans déclasser ceux qui les avaient précédés. Mais l’ancestrale aristocratie a encore un rôle à jouer en Union soviétique et ce de bien des façons. A l’aide de multiples témoignages, de nombreux documents d’archives soviétiques et d’un méticuleux travail d’analyse historique et sociologique, Sofia Tchouikina nous dévoile un pan entier d’une histoire méconnue : celle de ces « anciennes classes  exploiteuses », des « ci-devant nobles», de ces « gens d’autrefois » nés entre 1880 et 1940 qui subirent de plein fouet les bouleversements d’une révolution qui remplaça le prince blanc par l’homme rouge.

Jean-Baptiste

Bibliographie