Chargement...
Chargement...

Nos lectures du week-end - Semaine 45

Dictionnaire de la méditerranée
Une actualité de Libraires
Publié le 05/11/2016
C'est lundi ! Et comme chaque lundi, retrouvez nos lectures du week-end.
Dictionnaire de la méditerranée - éditions Actes Sud   Je me suis laissée bercer d'une rive à l'autre de notre chère mèr(e) Méditerranée avec ce Dictionnaire de la Méditerranée foisonnant des éditions Actes Sud. Picoré de A à Z autour d'une Mare Nostrum inépuisable de diversité, de richesses mais aussi de complexité.
Fernand Braudel saluerait ce travail à coup sûr !!
Isabelle
     
Antimanuel de la littérature - François Bégaudeau - collection Points   En cette saison des prix littéraires, quoi de mieux que de prendre à rebrousse-poil nos « Grantécrivains » avec le pertinent et impertinent Antimanuel de littérature. François Bégaudeau nous livre une intelligente et intelligible leçon de littérature tout en la désacralisant pour tous les lecteurs, jeunes ou adultes, amateurs curieux ou public averti.
Dans la même veine de pastiche jubilatoire de manuel scolaire sur la littérature du XXIème siècle, riez avec la réédition du fameux Jourde et Naulleau sous-titré « entreprise de nuisance littéraire », qui vous fera re-lire grâce à de vraies citations et exercices proposés, les «auteurs à la mode ». Insolent et jubilatoire, deux vrais bonheurs de lecture qui viennent de paraître en format poche chez Points, on ne s’en prive donc pas !
Véronique M.
     
Mazie sainte patronne des fauchés et des assoiffés - Jami Attenberg - éditions des Escales   Mazie, à travers son journal intime, nous conte sa jeunesse difficile et son rôle de caissière d’un cinéma où tout le New York populaire défile devant ses yeux. Roman polyphonique, le début de Mazie sainte patronne des fauchés et des assoiffés souffre d’un manque de clarté. Puis, l’intrigue suit son cours, les personnages s’émancipent et la magie opère. D’une situation sombre, l’auteur en dévoile une expérience riche en couleurs, en générosité, parsemée de moments douloureux. La prose de Jami Attenberg est délicate, provocatrice et reste en mémoire. 
Damien
   
Et vous, qu'avez-vous lu ce week-end ?

Bibliographie