Chargement...
Chargement...

Nos lectures du week-end - semaine 22

lectures 21.jpg
Une actualité de Rayon Littérature
Publié le 28/05/2018
C'est lundi ! Et comme chaque lundi retrouvez nos lectures du week-end.
9782757817360,0-1553417.jpg   La guerre de Troie a-t-elle eu lieu? Archéologues et historiens en débattent encore. Mais par de là les querelles érudites, la véritable question ne pourrait-elle pas être: que nous apprend le récit de ce conflit mythique sur les premières sociétés de l'antique Hélade?
Car que connaît-on de ce monde grec disparu de la Méditerranée orientale où la cité n'est encore qu'un songe et une idée? Que sait-on réellement de ces héros aux multiples exploits guerriers tant loués par l'aède et le rhapsodes? De ces âges épiques et pré socratiques chantés par Homère où le destins des hommes étaient encore entre les mains habiles des dieux? Que sait-on de ce monde d'Ulysse?
Pour le découvrir, Moses I. Finley, l'une des plus éminents spécialistes de l'antiquité grecque de la seconde moitié du XXe siècle, a cherché à voir au-delà des oeuvres littéraires majeures que sont l'Illiade et l'Odyssée. Par une analyse brillante, exemple magistral de ce que doit être le commentaire de texte historique, il propose au lecteur de découvrir entre les lignes cette société aristocratique de la Grèce archaïques, cette Grèce des rois, des dieux et des héros.
Un classique et une référence à découvrir et à redécouvrir.

Jean-Baptiste


9782377290482,0-4994439.jpg   Grande et bonne nouvelle ! Les éditions Libertalia, spécialisées dans les Sciences Humaines, militantes, sortent une collection de littérature en poche !
Deux sorties remarquables : Le talon de fer de Jack London, retraduit, ainsi qu'Heureux les simples de d'esprit, de Cara Zina, revu et et corrigé.
Heureux les simples d'esprit est résolument punk : fragments autobiographiques d'une jeune fille de classe moyenne dont la vie prend un tournant électrique le jour où elle rencontre Virginie Despentes, dite "la grande". Ensemble, elles vont aux concerts, tombent amoureuses, vivent en squat, suivent la tournée des Béruriers noirs, montent un groupe de punk rap hardcore, font partie d'une meute, se politisent et tombent amoureuses. On a des crêtes, les flics resteront des ennemis, on se rassemble contre les skins... bref, c'ets la vie en rouge.
Une claque de liberté !

Anaïs J.


9791022607490,0-4895596.jpg   1991. Lassé par ses reportages européens tournant toujours autour des mêmes problématiques, un journaliste espagnol s'envole pour le Pérou afin de réaliser un reportage sur le Sentier Lumineux, organisation maoïste en conflit avec le gouvernement. Ses idéaux vite oubliés, Vicente Blanco découvre cette guerre qui ne dit pas son nom : entre la cruauté des uns et l'ignorance des autres, les populations andines sont prises en otage et en dehors de Lima, le pays est un vaste no man's land. Difficile de recueillir des informations et des témoignages: l'armée et l'Eglise contrôlent tous les discours officiels et les habitants ont bien trop peur des représailles. Sa rencontre avec deux journalistes péruviens sur le point de divulguer une affaire compromettant l'état va toutefois changer la donne. Ce roman est en réalité un superbe document parsemé d'anecdotes réelles, et un très bel hommage de l'auteur a son pays natal et à ses amis disparus.

Lucie

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (131)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (123)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !