Chargement...
Chargement...

Petit Papa Haydn

7102_petit-papa-haydn
Une actualité de Emilie
Publié le 05/04/2013

Voici que vient de paraître aux éditions Alma un très joli roman signé Dominique Pagnier qui saura ravir les amateurs de musique comme les amoureux de littérature. Après avoir puisé son inspiration dans l'imaginaire de Mozart avec Le Royaume de Rücken, précédent roman paru chez Gallimard,  l'auteur s'est ici penché sur le parcours d'un autre compositeur, lui aussi autrichien: Joseph Haydn.

 La Montre de l'amiral se lit comme une biographie de ce musicien, et une biographie pour la moins étonnante, puisqu'elle est composée à partir d'un testament imaginaire du maître. Les chapitres alternent entre l'évocation des derniers instants de la vie d'Haydn et la constitution du testament à proprement parlé -différentes codicilles ajoutées par Haydn au sein desquelles il fait don des biens de son patrimoine  à des personnes qui ont compté pour lui dans sa vie- l'occasion pour le narrateur de revenir sur des anecdotes ou des épisodes qui ont marqué la carrière du compositeur.

Et Haydn ne manque pas de générosité envers ses proches. Soucieux du bien être des personnes qui l'entourent, il l'est aussi des malheurs éventuels qu'il a pu provoqué malgré lui dans sa vie.  Avec un ton particulièrement bonhomme, Dominique Pagnier nous dresse le portrait d'un "Papa Haydn" -c'est le surnom que lui donnaient ses condisciples- profondément gentil et touchant , témoin et acteur parfois malgré lui des frasques de notre Histoire.

Ceux qui ont lu avec bonheur Ravel de Jean Echenoz -splendide roman sur Maurice Ravel que l'auteur a publié chez Minuit il y a quelques années et dont nous recommandons évidemment aussi la lecture- ne pourront qu'être enchantés par ce petit texte!

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !