Chargement...
Chargement...

Pile ou face?

8630_pile-ou-face
Une actualité de Emilie
Publié le 04/06/2013

Après s'être attaqué à la désinvolture, à l'éternel féminin, ou encore à la mécanique gestuelle et  spirituelle, voici que Denis Grozdanovitch s'intéresse au hasard. Avec  La puissance discrète du hasard , publié aux éditions Denoël, il nous livre un ouvrage étonnant où foisonnent pensées, citations et anecdotes.

Comme à son habitude, Denis Grozdanovitch nous entraîne avec lui dans une sorte de promenade à travers la littérature, la psychanalyse ou encore  la philosophie, se laissant "guider par le jeu souverain des associations mentales et des rencontres objectives fortuites" -un peu par  hasard finalement!-

A la lecture de ce texte, on s'amuse comme on apprend: l'auteur nous initie à des notions comme la synchronicité -concept cher à Jung-, la sérendipité -le fait de faire des découvertes inattendues-, ou encore  la zemblanité -terme quelque peu barbare tiré du roman Armadillo de Boyd et qui désigne le fait d'être parfois au mauvais endroit au mauvais moment...- . Et si son texte est truffé de citations, il l'est aussi d'anecdotes. Denis Grozdanovitch nous livre quelques bribes de son passé - les références à son père sont nombreuses-, nous parle de ses amis proches ou disparus  -à lire le très émouvant passage sur son ami Gérard, atteint d'un cancer- et nous invite ainsi à nous interroger sur le sens de notre chère existence....

Denis Grozdanovitch est bien plus qu'un écrivain, c'est un lecteur, un passeur même, qui saura, je l'espère, vous communiquer sa passion comme son enthousiasme!

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (128)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (122)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !