Chargement...
Chargement...

Quality street

Une actualité de Emilie
Publié le 16/03/2016

quality streetUne grosse boîte de chocolats, une multitude de petits papiers colorés aux senteurs diverses, caramels, fraise, citron...

Bonbons assortis est tout à fait à l'image de cela: des menus plaisirs d'enfance, tantôt doux et sucrés, parfois acides. Michel Tremblay a en effet puisé dans ses souvenirs d'enfance pour rédiger ce recueil de nouvelles paru ce mois ci chez Babel.

Nous voici plongés dans un petit appartement de Montréal, entre tante Robertine, grand-mère Tremblay et oncle Josaphat, un intérieur un peu kitsch où règne un joli brouhaha ambiant. En fait, on est un peu chez les "Deschiens" canadiens.

A travers diverses scénettes  - le coup de téléphone au Père Noël, un gros orage nocturne, un ours en peluche comme cadeau de Noël- l'auteur parvient à ressusciter le passé. Et on s'y croirait! Entre humour vachard et petits moments d'émotion, on s'attache à cette famille "populo" haute en couleurs  qui manie la mauvaise foi à la perfection.

Une abondance de dialogues tous plus drôles les uns que les autres, un accent québécois reproduit à la perfection : on est au spectacle, et qu'est-ce qu'on rigole!

 

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (118)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?