Chargement...
Chargement...

Quand Anne-Marie Cocula raconte Bordeaux

no_media
Une actualité de Sylvie
Publié le 16/03/2016

"A Bordeaux plus qu'ailleurs rien ne fut simple" disait Jacques Chaban-Delmas de la ville dont il fut le maire charismatique. Effectivement Bordeaux est une Belle qui ne se laisse pas facilement conquérir. Mais sous la plume enjouée d'Anne-Marie Cocula , on prend plaisir à voir Burdigala se transformer peu à peu en Bordeaux malgré les crises, les tensions et les aléas de l'Histoire. On se prend à flâner avec Aliénor, Montesquieu ou bien Mauriac... Une passionnante histoire de Bordeaux  vue à travers celles et ceux qui l'ont façonnée, modelée, bouleversée pour faire de "la Belle endormie"  un écrin des bords de Garonne. C'est cette longue histoire devenue un livre passionnant que le professeur Cocula conférencière en images pour quelques minutes dans notre studio évoque. Laissons-lui la parole.

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (125)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !