Chargement...
Chargement...

Quelque chose à te dire

2045_quelque-chose-a-te-dire
Une actualité de Emilie Dupuch
Publié le 16/03/2016
londres

Jamal Khan est un psychiatre cinquantenaire d'origine pakistanaise, confortablement installé dans la banlieue londonienne. Entouré de sa soeur excentrique et de son meilleur ami metteur en scène, il tente de retrouver un équilibre dans son quotidien après avoir quitté la mère de son fils Rafi. Entre travail, sorties entre amis, déboires familiales et difficultés à éduquer son fils, son quotidien n'a rien d'extraordinaire (beaucoup s'y reconnaîtront sans doute). Pourtant il cache un lourd secret, qui le hante depuis des années.

"J'avais perdu mon aptitude au bonheur. La vérité, c'est que j'avais tué un homme. Pas dans un fantasme, comme c'est le cas pour beaucoup, mais dans la réalité, et il n'y a pas si longtemps que ça."

Brutalement, son passé va le rattraper lorsque son premier grand amour Ajita et son vieil ami Wolf refont surface à Londres après trente années d'absence. Submergé à la fois par le désir de reconquérir la belle Ajita, celui d'être aimé à nouveau, et par la terreur de voir son terrible secret découvert, Jamal va perdre le contrôle des événements, et de lui-même.

Hanif Kureishi, qui nous avait entre autres séduit avec son Bouddha de banlieue,  nous propose une fois de plus un roman savoureux qui traite avec justesse de la culpabilité, de la difficulté d'aimer et d'être aimé, du désir, des conflits générationnels, et qui trace un portrait inédit de la société cosmopolite londonienne de ces trente dernières années, sans se priver pour autant d'une bonne dose d'humour et d'autodérision. Quelque chose à te dire est de ces romans qui nous parlent de nous-mêmes autant qu'ils nous séduisent, bref, qui ne laissent pas indifférent.

Bibliographie