Chargement...
Chargement...

Qui lit Quiriny rit

2543_qui-lit-quiriny-rit
Une actualité de Véronique D.
Publié le 19/03/2016

Qui lit Quiriny rit et sourit et jubile et se délecte... Ce jeune (encore) auteur belge  nous avait déjà régalés de Contes carnivores, facétieuses et inquiétantes nouvelles à déguster avec voracité, et  avait partiellement étanché notre soif de romans avec Les assoiffés, uchronie réjouissante dans laquelle la Belgique, suite à une révolution féministe, devenait le pays le plus fermé au monde. Son premier recueil de nouvelles publié tout d'abord par Phébus, et désormais en poche chez Points, relèverait presque de la confession pour une première publication : L'angoisse de la première phrase, quoi de plus naturel, imagine t-on, pour un écrivain débutant (mais déjà prometteur) ? Et qu'en est-il des affres de la dernière phrase, celle qui vient clore toute une oeuvre, à tout jamais ? De l'une à l'autre, il n'y a qu'un pas, à moins que ce ne soit une vie, allez savoir (...).

 L'immense Marcel Aymé aurait sans doute trouvé matière à se réjouir dans cet univers de passe-muraille amoureux, où les écrivains s'effacent,  où les philosophes prennent tant de hauteur qu'ils entrent en lévitation, où les statues gémissent dans les musées. La poésie flirte avec l'absurde, la métaphysique pointe le bout du nez, l'extravagance prend ses aises et  le mystérieux et récurrent personnage de Pierre Gould se retrouve de nouvelle en nouvelle comme un personnage pris au piège d'un Palais des miroirs aux infinis reflets... Que ceux qui n'aiment pas les nouvelles fassent l'effort de goûter encore une fois à cet exercice que seuls les meilleurs maîtrisent. A picorer, à savourer, à partager au creux de l'oreille de l'être aimé, que sais-je ? Peut-être le dégusterez-vous en solitaire mais n'aurez plus qu'une hâte, faire découvrir autour de vous  ces quinze nouvelles insolites qui se glisseront sans peine dans les meilleures bibliothèques.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !