Chargement...
Chargement...

Rentrée littéraire 2017 - Maggie Nelson - La partie rouge - Ed. du sous-sol

partie-rouge.jpg
Une actualité de Marie-Aurélie
Publié le 18/08/2017
Les fabuleuses éditions du sous-sol publient le texte étonnant et très personnel de Maggie Nelson, Une partie rouge qui retrace le second procès de l'assassin de la tante de Nelson. Une plongée fascinante dans la vie étrange de l'écrivain.
Premier texte de Maggie Nelson traduit en français Une partie rouge est un texte autobiographique inspiré par le fait divers qui a bouleversé la famille de l'auteur.

En 1969 avant la naissance de Maggie Nelson, Jane, la soeur de sa mère est sauvagement assassinée. Maggie vivra avec le fantôme de celle qui ne sera jamais sa tante, lui consacrant un texte poétique au début des années 2000 Jane : a murder. Bien qu'elle n'ait pas eu à faire le deuil de cette tante inconnue Nelson vit avec elle depuis toujours : grandissant avec la peur de sa mère et subissant un grand-père qui par inadvertance (pas sûr) l'appelle Jane. Ce sentiment de deuil et de mort omniprésente est plus fort après le décès brutal du père de Maggie.

Plus de trente ans après les faits, la police contacte la famille : de nouveaux éléments pointent un autre assassin que l'homme arrêté des années auparavant. L'enquête est réouverte et l'homme inculpé. Maggie, sa mère et son grand-père sont alors tenus d'assister à ce nouveau procès. La jeune femme va tout consigner dans son carnet, sans trop savoir pourquoi. Ces notes donneront naissance à La partie rouge, un court texte éblouissant sur la mort, le deuil et la retranscription de cet étrange sentiment de perte. Par delà le récit du crime et du procès c'est l'exploration d'une expérience littéraire que personne d'autre n'aurait pu écrire. Un court texte unique et brillant.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (129)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (122)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !