Chargement...
Chargement...

Rose Cosmopolite

10710_rose-cosmopolite
Une actualité de David V.
Publié le 12/03/2014
Pour les libraires c'était une couleur, ce fameux rose qui depuis quelques dizaines d'années parait les couvertures des livres de littérature étrangère chez Stock. Il ne passait pas inaperçu avec son côté layette et tendre et perdurait malgré des tentatives pour le faire évoluer. Il était aussi décliné en poche avec la Petite Cosmopolite qui s'est peu à peu éteinte. Et puis un beau jour, voilà qu'on passe à autre chose. Sous la houlette d'Emmanuelle Heurtebize qui a longtemps et brillamment dirigé les destinées de 10-18 où sa connaissance des littératures étrangères nous a permis de belles découvertes, la "Cosmo" dont elle est désormais la directrice littéraire se refait une jeunesse. Elle a confié à Varham Muratyan dont le Paris vs New-York (chez 10-18) a connu un grand succès, le soin de refaire la maquette. Le résultat est assurément une réussite avec cette teinte rouge et ces caractères roses qui viennent comme un discret rappel de la filiation qu'un fin trait incurvé souligne. Premier livre qui inaugure la nouvelle ère : Le bruit des autres d'Amy Grace Loyd, premier roman d'une éditrice new-yorkaise qui a choisi un personnage de dame vieillissante qui possède un immeuble à Brooklyn et jouit de la discrétion de ses locataires jusqu'à l'arrivée d'une certaine Hope. Si son nom signifie espoir, elle ne le représentera aucunement pour la propriétaire dont le calme est troublé par cette belle femme aux histoires sentimentales complexes... Une belle manière d'entamer cette période joliment colorée.  
 

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (125)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !