Chargement...
Chargement...

Sea, sex and sun

15440_sea-sex-and-sun
Une actualité de Marie-Aurélie
Publié le 26/02/2016
9782070149728,0-3014417Afin de surmonter un chagrin d'amour une jeune femme entreprend un voyage sur une plage où ils se sont aimés pour la dernière fois, persuadée que ce pèlerinage lui permettra d'oublier sa peine. Mais la plage est déjà occupée par un homme et une jeune fille.

Heureux qui, comme Ulysse...

Une jeune femme anonyme décide de rejoindre une île où elle s'est rendue avec son amour d'alors deux ans auparavant. Durant son périple en bus, entourée des vacanciers de saison elle repense à son père avec qui elle n'entretient plus vraiment de relation, à sa mère décédée il y a longtemps et surtout l'homme avec lequel elle avait entrepris ce voyage. Cette relation avortée, qui pourtant semblait être celle de l'avenir. La jeune femme s'était projetée en avant pour voir finalement ses espoirs anéantis par leur rupture qui s'était produite sur l'île qu'elle rejoint aujourd'hui.

Les intrus

Arrivée sur l'île puis la plage où l'ancien couple a passé sa dernière nuit, la jeune femme espère pouvoir se laisser aller à sa peine pour enfin aller de l'avant. Mais sur la plage, un campement est établi ; une toute jeune fille se baigne nue et un homme prend soin du campement. Qui sont-ils ? Pourquoi se sont-ils accaparés l'unique lieu dont la jeune femme ait besoin pour elle seule ? Déterminée à obtenir le temps et l'espace qu'elle est venue chercher, la jeune femme décide de rester cachée autour de la plage et d'observer ces étranges intrus. Avec La plage, Marie Nimier signe un roman sensuel et étrange. Envoûtant.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (118)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?