Chargement...
Chargement...

Septembre noir

13359_septembre-noir
Une actualité de Fleur Aldebert
Publié le 03/01/2015
Source : Bookaholic Source : Bookaholic

"On ne saisit pas toujours ce qui nous arrive, ou pas tout de suite. Pourtant, on avance."

Journaliste anglais de la BBC spécialisé dans les pages culturelles, Sebastian est envoyé à Munich pour couvrir les Jeux Olympiques de septembre 1972. Son décontenancement initial sera de courte durée : sa rencontre avec le journaliste américain Sam Nole promet lui ouvrir un certain nombre de portes, à tel point que le sujet qu'il ramènera finalement dépassera de loin toutes les espérances de sa rédaction. Pour commencer, il réussit à interviewer le célèbre nageur américain Mark Spitz. Puis, alors que les choses prennent une tournure aussi tragique qu'inattendue, garantissant que l'on se souvienne à jamais de ces Jeux Olympiques sanglants au cours desquels ont été pris en otages, puis assassinés onze athlètes israéliens, le jeune homme obtiendra des informations capitales.

Mais cet événement sportif est loin d'être le seul à ne pas se dérouler comme prévu : rapidement, l'enjeu de cette mission journalistique dévie des rails strictement professionnels. "Je savais que je serais à jamais transformé par ce voyage qui m'avait amené bien plus loin que Munich, par cette rencontre qui me faisait enfin entendre la signification du mot raptus, si souvent lu et jamais compris. Le regard d'un autre homme avait réussi, là où tous mes professeurs de littérature et Viviane avaient échoué, à me faire toucher du doigt la possibilité d'un attachement fou, puissant au point que j'en néglige les frontières de la raison et de la bienséance." 

Récit d'une quinzaine de jours intenses et inoubliables, où s'entrelacent les fils de la petite et la grande Histoire, Septembre paraîtra dans la collection Blanche de Gallimard le 31 décembre. Pour nous qui découvrons chaque nouveau livre de Jean Mattern avec un intérêt toujours croissant (Les bains de Kiraly en 2008, De lait et de miel en 2010 puis Simon Weber en 2012, tous publiés aux éditions Sabine Wespieser), ce dernier roman semble être l'aboutissement d'un travail d'écriture de plusieurs années sous-tendu par une quête de soi faite d'ombre et de lumière. Avec Septembre, magnifique roman du coup de foudre, un pas est franchi.

F.A.

N.B. : Interview vidéo de Jean Mattern à suivre sur www.mollat.com et sur YouTube.

 

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (125)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !