Chargement...
Chargement...

Trois jours à Berlin, II 1

no_media
Une actualité de Rayon Littérature
Publié le 17/07/2014
C'est à l'Institut Français que nous avons fait la connaissance de Dorian Astor qui connaît bien les lieux car il y donne une série de conférences très suivies. Agrégé d'allemand, traducteur, essayiste, philosophe, c'est un spécialiste de Freud, de Lou Andréas-Salomé à laquelle il a consacré une biographie chez folio et de Nietzsche autour duquel il va consacrer un deuxième livre après sa biographie, ce sera pour septembre. Avec lui c'est un véritable amoureux de Berlin que nous avons découvert, l'histoire qui le lie à cette ville remontant à ses années de lycée et un voyage scolaire. Ayant longtemps vécu dans la nostalgie de ces lieux qu'il quittait à chaque fois à regret, il a pris son bagage, délaissé Paris où il travaillait chez Gallimard qui est aussi son éditeur, pour s'installer à demeure dans cette ville dont le calme est pour lui bien plus stimulant que la nerveuse agitation parisienne. Passionné de musique et de cinéma, on sent chez lui que la capitale allemande est le territoire idéal de la création, comme ses nombreux projets, notamment dans l'opéra, le prouvent. En échangeant avec lui c'est une certaine philosophie de Berlin qui nous est apparue. http://www.youtube.com/watch?v=ViD2n_Baips

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !