Chargement...
Chargement...

Trois jours à Berlin VIII

11999_trois-jours-a-berlin-viii
Une actualité de Anaïs
Publié le 29/03/2016
frances 3Avoir la chance de rencontrer un auteur que vous aimez et admirez est un plaisir rare que nous avons pu goûter à Berlin en interviewant Hans Ulrich Treichel. Publié aux éditions Gallimard, vous trouverez son dernier roman Le lac de Grunewald au rayon littérature de la librairie Mollat, coups de coeur de nos libraires. Le rayon poche quant à lui vous invite à découvrir son premier roman, Le Disparu, en lisant ce blog, ou en vous rendant à la librairie! https://www.youtube.com/watch?v=IzA--arp2H8   Au tout début de l’œuvre d'H.U. Treichel vous trouverez Le Disparu, un roman au résonances autobiographiques. Un couple fuyant l'armée russe dans les années 1950 va, dans la panique, abandonner son premier enfant à une femme inconnue. Une décennie plus tard, le narrateur, le second fils de ce couple, raconte l'ambition du père à faire fortune et le désespoir de sa mère, dont il ne connaît pas la cause. Jusqu'au jour où les recherches secrètes des parents pour retrouver cet aîné vont aboutir à une possible retrouvaille. C'est alors le début d'une série de tests physionomiques et génétiques absurdes afin de déterminer la parenté avec cet enfant. Il y a du Kafka chez Treichel, une confrontation entre l'humain et l'inhumain, on sourit, mais c'est un sourire triste, le rire à une blague d'humour juif. Ce livre raconte l'inacceptable et l'absurde est forcément au rendez-vous : qui saurait se comporter dans une situation inédite, impossible, à laquelle personne ne peut être préparé ? Ce récit kafkaien est le début d'une trilogie hantée par Arnold, ce frère disparu, que nous vous recommandons absolument !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !