Chargement...
Chargement...

Un bloc de haine

4133_un-bloc-de-haine
Une actualité de Karine G.
Publié le 19/03/2016

Voici un excellent roman noir sur fond de politique française - un coup de maître de Jérôme Leroy à la Série Noire !

La violence dans les banlieues à explosé. Très vite les principales agglomérations sont touchées. Le ministre de l'intérieur du gouvernement de droite est dépassé. Celui qui s'est évertué à faire de sa politique un fac-similé d'extrême droite, ne voit plus d'autre solution que de leur céder quelques postes ministériels. Des pourparlers s'engagent entre le gouvernement et Agnès - qui a succédé à son père à la tête du Bloc Patriotique - la nuit va être longue. Pour l'heure le message est clair dans le parti d'extrême droite, à l'image de la nouvelle ligne politique imposée par la dirigeante, il faut s'assagir. Le gouvernement est clair lui aussi, pas de pourparlers sans que la tête de Stanko, le chef des Deltas, la milice du parti, ne tombe. Cette nuit, les négociations doivent aboutir. Antoine, mari d'Agnès, gendre du vieux, attend le retour de sa femme. Vodka, télévision et souvenirs pour patienter. Beaucoup de souvenirs. Depuis le temps qu'il est au Parti, ce qui correspond à sa rencontre avec Agnès et son arrêt en Hypokhâgne, il peut en faire sa genèse. Tant du côté des officiels, des dirigeants et de leurs luttes internes entre différentes mouvances, que du côté plus méconnu du grand public, celui des différents services de « sécurité » et de leurs manigances, manifestations et exactions. Mais de ce côté-là, Stanko a plus de chose à raconter. C'est son domaine, sa chasse gardée depuis qu'il a pris la tête du service. Ce soir, dans la chambre sordide dans laquelle il s'est réfugié, lui aussi a tout le temps d'y repenser. Le groupe Delta est à ses trousses, une unité d'élite qui n'a peur de rien, composée de membres qu'il a lui-même formés et recrutés. Ses gars. Tant d'années à faire le sale boulot du parti, pour être ainsi remercié. Mais finalement ça n'a pas d'importance,  ce qui compte pour lui c'est le Parti,  et surtout Antoine et Agnès.

Le Bloc,  vous l'aurez compris, c'est le Front National, et si quelques noms changent, beaucoup d'éléments de ce roman très maîtrisé, semblent plus que vraisemblables...

Article signé Benjamin

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !