Chargement...
Chargement...

Un Italien bien frappé !

926_un-italien-bien-frappe
Une actualité de Fleur Cattiaux
Publié le 17/08/2013

Stefano BenniCela faisait quelques temps que nous n'avions pas grand chose à nous mettre sous la dent du côté des nouvelles bien corsées. La période de disette semble venir à son terme et nous remercierons au passage les Editions Actes Sud de nous sortir de l'embarras : entre le nouveau roman de Daniel Kehlmann - Gloire - qui pourrait passer pour un recueil de nouvelles, à ceci près qu'elles sont imbriquées les unes dans les autres, et le dernier livre de Stefano Benni, nous avons de quoi faire pendant les week-end pluvieux qui s'annoncent. Ayant récemment consacré un blog au premier, nous nous attacherons aujourd'hui au deuxième.

Le ton est donné dès la couverture pour le dernier livre haut en couleurs de cet Italien qui en est à sa douzième récidive. Une couverture riche en promesses de loufoqueries, sur laquelle on peut lire un titre - La grammaire de Dieu - suivi d'un sous-titre venant apporter un éclaircissement bienvenu - Histoires de solitude et d'allégresse. Voilà une description succinte mais parfaitement représentative du cocktail détonant qui vous attend. Au programme, vingt-cinq nouvelles plutôt courtes qui parlent d'hommes, d'enfants et d'animaux, qui ont en commun une solitude plus ou moins avouée et un entêtement souvent déconcertant. Touchants sans pour autant être exempts de cynisme, les personnages de ces histoires relèveront sans aucun doute le défi et parviendront à vous faire sourire, et pourquoi pas rire, à commencer par Boomerang, ce chien dont la fidélité jusqu'au-boutiste ne va pas sans placer son maître dans l'embarras tandis que celui-ci fait des pieds et des mains pour s'en débarrasser...

F.A.

Bibliographie