Chargement...
Chargement...

Un monstre

1356_un-monstre
Une actualité de David V.
Publié le 24/08/2013

blanchet.jpgMarc Blanchet est un monstre, tous ceux qui l'ont un jour croisé n'en démordent plus : il se plante devant vous, gesticule à moins qu'il n'improvise une danse, vous agonit d'injures puis s'éloigne satisfait de ce qu'il croit un mauvais coup quand il ne s'agit que d'une mauvaise habitude sans doute héritée d'une enfance morose. Marc Blanchet est un monstre car il compose de la poésie depuis fort longtemps et avec beaucoup de talent et que s'adonner à une telle pratique dans un monde où les amateurs peuvent être réunis sur une seule place (Saint-Sulpice par exemple) tient sans doute du vice le plus éhonté. Marc Blanchet est d'autant plus monstrueux qu'en plus de ses talents de versificateur, il pratique aussi la photographie et la critique musicale avec un toupet qu'on n'ose à peine souligner tant cet excès de dons vous condamne inéluctablement à la jalousie de vos pairs. Marc Blanchet a fort heureusement choisi l'exil sur les bords de Loire après avoir longé la Garonne pendant près d'une décennie. Ce séjour lui a été propice puisque paraît enfin un livre qui lui tenait à coeur depuis longtemps mais que seuls de courageux belges, comme au temps lointain de la censure royale, ont accepté d'éditer. L'éducation des monstres fait à peine plus de 70 pages, c'est pourtant un livre d'une densité rare, un livre que l'on relit, reprend pour être certain de n'en avoir pas manqué la nuance, c'est un livre qui tourne en courts chapitres autour de la montagne Littérature et pourtant "comment s'intéresser à la Littérature quand la vie rattrape si bien" ce roi magnifique ? Oeuvre de questionnements qui s'enivre de la beauté des mots , qui creuse au fond du mystère de la création pour en révéler de belles chimères ou des princes inconnus, L'éducation des monstres  nous interroge. Quand on vous disait que Marc Blanchet est un monstre...

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (128)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (122)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !