Chargement...
Chargement...

Un océan de magie

1088_un-ocean-de-magie
Une actualité de Fleur Aldebert
Publié le 17/08/2013
Yoko Ogawa

Une jeune nippone partie à Vienne dans le cadre d'un voyage touristique décide finalement de faire l'impasse sur les sites qu'elle avait prévu de visiter afin d'aider une vieille dame à retrouver un amour de jeunesse ; un conducteur de bus de ramassage scolaire garde toujours des bonbons dans ses poches à destination des enfants qui pleurent ; une jeune dactylographe découvre les secrets qui se cachent derrière son lieu de travail... Voici, de façon très succinte, un petit échantillon des personnages que vous rencontrerez en tournant les pages de La mer, le dernier livre de Yoko Ogawa. En français, toute son oeuvre - une vingtaine de livres, aussi bien des romans que des recueils de nouvelles - paraît depuis quinze ans aux éditions Actes Sud. En revenant cette année, c'est-à-dire un an après la publication de La marche de Mina, avec ce recueil de textes de taille variable, elle signe une fois de plus un livre très abouti. Vous ne serez pas surpris de retrouver quelques uns de ses thèmes de prédilection, à commencer par l'obsession du classement, l'importance de la mémoire et le poids du passé, ou encore un intérêt manifeste pour l'Europe. Quant à l'ambiance qui y règne, elle ne pourra que ravir les lecteurs qu'elle a séduits grâce au dépaysement qu'elle offre toujours.  En illustrant une fois de plus à quel point elle excelle dans la création d'atmosphères empruntes de poésie et de merveilleux, La mer vient donc confirmer, si besoin était encore, l'incroyable talent de conteuse de Yoko Ogawa.

N.B. : A l'occasion des fêtes de fin d'année devrait sortir dans la collection Thesaurus d'Actes Sud un volume regroupant l'ensemble de ses écrits, comme il en existe déjà pour Nina Berberova, Elfriede Jelinek, Herbjorg Wassmo, Paul Auster, Don DeLillo ou encore Michel Tremblay.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (120)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !