Chargement...
Chargement...

Un village japonais

2579_un-village-japonais
Une actualité de Marie-Aurélie
Publié le 19/03/2016

kosaku.gifEn lisant (ou relisant) Kôsaku paru chez Denoël en 1995 et édité en Folio récemment faites un saut dans le temps et voyagez dans le Japon du début du 20ème siècle.

Kôsaku est un garçon de 11ans, il vit dans le petit village de Yu-ga-shima dans la campagne japonaise avec Onui, une vieille femme qu'il considère comme sa grand-mère et ancienne maitresse de son grand-père. Le petit garçon vit sa dernière année dans son village natal ; à ses 12 ans il devra rejoindre sa mère et son père dans une grande ville afin d'intégrer un collège et poursuivre ainsi des études supérieures. Sachant cela Kôsaku jette un regard différent sur sa vie de tous les jours, il abandonne peu à peu les jeux d'enfants pour se consacrer à son travail scolaire et pour observer chaque détail de son village et de ses habitants.

Au fil des pages, le Japon rural et traditionnel s'ouvre à nous par le regard de Kôsaku et la nostalgie du petit garçon nous gagne, entre souvenirs d'enfance et angoisse de l'inconnu. La vie quotidienne du village est découpée en petites scènettes distinctes tantôt centrées sur Kôsaku lui-même, tantôt relatant des événements du village mais toutes sont reliées par la vision du jeune garçon.

Kôsaku n'est pas un personnage anecdotique dans l'oeuvre d'Inoué, il apparaît déjà dans Shiro-bamba qui retrace ses jeunes années.  En retrouvant ce petit garçon d'un livre à l'autre c'est Inoué qui nous raconte sa propre enfance, élevé par une ancienne geisha et nourri par l'envie de réussir scolairement. On se laisse envahir par les souvenirs d'Inoué partagé entre sourire et émerveillement. La douce nostalgie de l'auteur nous berce, tout le long du roman, lentement et agréablement.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (129)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (122)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !