Chargement...
Chargement...

Une découverte amoureuse

2309363_medium.jpg
Une actualité de Pierre
Publié le 02/05/2019
"L'itinéraire d'un singe amoureux" d'Amitava Kumar est une lecture infiniment réjouissante, un grand roman d'initiation culturelle, politique et sexuelle !
L'amour est probablement la façon la plus sûre de percer les arcanes d'un pays inconnu où l'on se trouve plongé. L'amour et la politique. Kailash est un jeune homme qui arrive d'Inde aux États-Unis au début des années 90, s'inscrit à l'université et rêve de devenir écrivain, comme tout le monde.

Mais il se débat entre sa culture d'origine et les normes sociales, familiales et religieuses attachées et sa culture d'arrivée qu'il peine à comprendre. De cet écart, où l'auteur joue constamment entre récit et digressions, naissent des pages d'une drôlerie formidable où il parvient en même temps à faire rire de sa naïveté et mettre au jour les étranges façons de faire de la société américaine.

Avant que de devenir écrivain il faut aimer, et il faut reconnaître que c'est dans les choses du sexe et de l'amour que les cultures se distinguent le plus et que Kailash aura à cœur de s'intégrer. Mais si les chapitres suivent les différentes amours du héros il ne s'y réduisent pas.  Outre qu'il parvient à faire intensément vivre ces personnages de femmes, Nina en tête, troublant aussi bien le narrateur que le lecteur, Amitava Kumar dresse un autre portrait passionnant, celui de Ehsaan Ali.

Puisqu'il ne saurait être question d'aimer sans penser cette formation se double d'une autre, celle que lui prodigue le grand professeur Ehsaan Ali qui fût de toutes les luttes contre-culturelles des années 60-70 et qui initie Kailash à l'exigence de la pensée.

Par ces bandes se dessine avec force drôlerie et émotion le très beau portrait d'un jeune homme et d'une Amérique, déjà, inquiète.

Entre "Les lettres persanes" de Montesquieu et "Portnoy et son complexe" de Philip Roth, cet "Itinéraire d'un singe amoureux" (formidablement traduit par Maxime Shelledy) est l'une des grandes joies de lecture de ce printemps.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (131)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (126)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (121)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !