Chargement...
Chargement...

Une taffe et un gorgeon

55_une-taffe-et-un-gorgeon
Une actualité de Olivier
Publié le 15/03/2016

Charlie Williams  Des clopes et de la binouzeQui dit polar dit régulièrement ambiance enfumée et avinée... Si en plus, on peut en rire, c'est mieux! Ce sera le parti-pris de cette suite de remarques sans queue ni tête (traduire : déjantées) qui concerneront les polars... drôles (ou fou, ou drôlement fou...)! Pourquoi? à cause de l'excellent livre de Charlie Williams, Des clopes et de la binouze (Série noire/Gallimard) qui nous entraîne, dans un tourbillon de rixes et de boites de bière, sur les pas de Royston Blake, (unique) videur en chef de LA boite de Mangel (traduire : trou perdu en Angleterre...). Après trois sourires et deux rictus de plaisir, on se dit : "ah, le polar, quand c'est drôle, ça décape"! Et on se dit : "mais, c'est pas si souvent que je me bidonne comme ça!" ce qui entraine la réflexion suivante : "Quand ai-je autant-ri pour la dernière fois?". En lisant Christopher Moore, soit Le lézard lubrique de Melancholy Cove, petit joyau d'humour bizarre et de situations tordantes. Plus subtilement, avec Elmore Leonard et les remarquables Zig zag movie et Be Cool, ou la dernière réédition offerte par Rivages/Noir, soit Bandits, course poursuite géniale et jubilatoire avec, à la clef, l'amour et l'argent, si tout va bien... Avant de retourner à des occupations plus terre à terre, profitons-en pour glisser, au détour de ce billet, le nom de Tim Dorsey, sorte de Carl Hiaasen ravagé et ravageur, avec sa série floridienne qui débute par le brillant Florida roadkill (Rivages/noir), où l'on rencontrera une galerie de personnages hors du commun, pour le moins (traduire : "accros" au drogues dures, à l'alcool et à la violence...).

Allez, le coup de l'étrier et la cigarette du condamné : Tim Dorsey  Florida roadkill

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !