Chargement...
Chargement...

Une vision originale de la légende arthurienne

9592_une-vision-originale-de-la-legende-arthurienne
Une actualité de Anne Chauvel
Publié le 26/03/2016
Encore une énième variation sur la légende arthurienne me direz-vous, mais que nenni ! Avec son style sensible et très réaliste, Justine Niogret nous propose une version très personnelle sur les raisons de la trahison et du meurtre d'Arthur par Mordred, son fils et neveu. Il s'agit donc d'un roman d'initiation : Mordred, cloué dans un lit suite à une mauvaise blessure, l'esprit embrumé de souffrance, revit son enfance dans la forêt auprès de sa mère Morgause, puis son adolescence d'apprenti chevalier auprès d'Arthur et enfin sa vie de guerrier. On comprend la complexité et la force de la relation entre Arthur et lui, et les raisons de ce meurtre final. Un peu de la même manière que Jean-Philippe Jaworski dans Même pas mort, Justine Niogret évite tous les clichés du récit d'initiation et de la fantasy de manière générale. L'histoire est centrée sur Arthur et Mordred, seule Guenièvre apparaît de loin en loin. Nulle mention de Merlin, Lancelot ou encore Perceval, pas de magie flamboyante ni de quête à accomplir pour sauver le monde, juste un homme face à son destin. Sensible, réaliste, mélancolique, élégant, Mordred est l'un des plus beaux livres de cette rentrée littéraire en science-fiction ! L'auteur sera présent à la librairie le 5 octobre.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (129)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (122)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !