Chargement...
Chargement...

Vert visage

1334_vert-visage
Une actualité de David V.
Publié le 24/08/2013

Le visage vertHeureuse nouvelle, en ce jour où l'on peut gager que les teints vont se parer d'un hâle bienvenu, de découvrir un nouveau Visage vert. Il ne s'agit évidemment pas du résultat d'une nuit de débauche ou d'un lendemain de maladie mais du nom de la très fameuse revue consacrée au fantastique en littérature et désormais supportée par les éditions Zulma qui lui offrent un superbe écrin. Au menu de la livraison du numéro 16, un copieux dossier sur La sorcellerie dans la littérature allemande dirigé par Michel Meurger, avec des traductions de nouvelles ou des extraits d'oeuvres plus conséquentes, la découverte d'un poète chinois du XVIII°, Yuan Mei, avec des extraits étonnants de son livre d'anecdotes surnaturelles, la publication d'une rareté "le concours de suicide" d'un certain Auerbach (une pépite), une enquête sur un enquêteur de choix, Nick Carter, une ghost story d'A.M.Burrage et pour finir deux nouvelles d'un auteur qui mériterait vraiment qu'on le redécouvre (Eric Dussert l'évoque régulièrement dans son Alamblog et a un temps médité de rééditer ses magnifiques Histoires incroyables), Jules Lermina, auteur du XIX° influencé par Poe et qui a particulièrement bien vieilli. Une fois encore le menu est particulièrement copieux et notre attente récompensée. Bronzer en compagnie de ce Visage vert ne serait pas la moins bonne idée des amateurs de littérature, mais en goûter les joies inquiétantes derrière des persiennes fermées ajouterait au plaisir.

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (129)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (122)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !