Chargement...
Chargement...

Volte-face de Michael Connelly

5143_volte-face-de-michael-connelly
Une actualité de Marilyn A.
Publié le 25/03/2016

Voilà des mois que nous sommes au courant et nous ne pouvons vous faire cette révélation que maintenant : l'inspecteur Harry Bosch et Mickey Haller vont se partager l'affiche dans le prochain roman de Michael Connelly : Volte-face.

Bien entendu, ce n'est une surprise que pour les vrais lecteurs de littérature policière. Si, comme moi, vous ne pouvez vous pencher sur les tables de notre rayon polar que de temps en temps, cette annonce ne doit vous faire ni chaud ni froid. En revanche, ce n'est pas une raison pour ne pas le découvrir car vous y perdrez.

Michael Connelly est un auteur qu'on ne présente plus, même sans être un féru du genre, ce nom est connu de tous. À un point tel qu'il pourrait éveiller une certaine méfiance, comme pour tous ces auteurs que nous appelons "tête de gondole" et qui ne méritent pas toujours le succès qu'on leur accorde. Et bien, sans conteste, celui-ci mérite sa renommée, son dernier ouvrage est là pour le prouver.

Entrons dans le vif du sujet : pour la première fois de sa vie, Mickey Haller va plaider pour l'accusation et demander de l'aide à son demi-frère Harry Bosch ainsi qu'à son ex-femme. Notre trio, composé de deux avocats et d'un inspecteur, a pour mission de prouver pour la seconde fois la culpabilité d'un homme dans une affaire de meurtre. Pour la seconde fois ? oui, vous avez bien lu. Vingt-quatre ans auparavant, Jason Jessup était condamné pour l'homicide volontaire d'une petite fille et c'est grâce à la nouvelle technologie qu'il va pouvoir demander à être rejugé. En effet, à l'époque, on ne pouvait pas faire de test ADN approfondi et c'est celui d'une autre personne qui a été détecté sur la robe de la victime. Parce que la culpabilité de Jason Jessup ne fait aucun doute, Mickey Haller accepte l'affaire. Alors, il se retrouve de l'autre côté de l'allée, face à ses anciens confrères de la défense qui ne vont pas lui faire de cadeau.

Jason Jessup est-il coupable ou innocent ? S'agit-il d'un coup monté ? Ce qui était une affaire facile à mener se transforme en un imbroglio de pistes à remonter et de témoins à dénicher. Sans compter les agissements étranges de l'accusé...

Michael Connelly nous tient en haleine jusqu'à la dernière ligne et l'intrigue est menée comme seul sait le faire un écrivain talentueux. Alors, n'hésitez pas à venir découvrir Volte-face, celui-ci sort le 9 mai au éditions Calmann-Lévy.

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (120)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !